.
Dernière mise à jour : 24 août 2007
Manifeste de la Nouvelle Manga - 24 février 2006
L'Événement Nouvelle Manga - 24 février 2006
Le bilan de l'événement - 24 février 2006
Les photos de l'événement - Décembre 2001
Commentaire de Kan Takahama - 24 août 2007
Nouvelle Manga Digitale - 27 septembre 2005
La Nouvelle Bande Dessinée : L'Épinard de Yukiko - 27 février 2004
La Nouvelle Manga en images - 18 juillet 2006
La Nouvelle Manga en 2007 - 12 août 2007
 
12 août 2007

LA NOUVELLE MANGA EN 2007
Le texte de présentation de l'exposition Nouvelle Manga

Par Frédéric Boilet

On distingue trois grands marchés de la bande dessinée dans le monde, au Japon, aux États-Unis et en France, chacun d'eux représentant un "genre", la "manga", les "comics" et la "BD".
Basée sur l'origine géographique et divers critères commerciaux, cette catégorisation s'explique en partie par des raisons historiques (jusqu'au milieu des années 80, les trois marchés ont évolué séparément, sans pratiquement jamais se croiser), et n'est à ma connaissance appliquée à aucun autre moyen d'expression. La peinture, le roman, l'art contemporain, le cinéma sont d'emblée considérés comme universels. Même écrasante, la production cinématographique d'Hollywood n'est pas confondue avec un genre figé qui serait baptisé "movie" et prétendrait définir une fois pour toutes le "cinéma américain" dans son ensemble. (...)

Lire la suite...

Retour en haut de page
18 juillet 2006

LA NOUVELLE MANGA EN IMAGES
Le quotidien en images de la Nouvelle Manga et de la collection Sakka,
au Japon et dans le reste du monde

Photographies et commentaires de Frédéric Boilet

Retour en haut de page
Avril 2003
Mise à jour le 27 février 2004

LA NOUVELLE BANDE DESSINÉE : L'ÉPINARD DE YUKIKO
Le texte intégral de la conférence sur l'Épinard de Yukiko et la Nouvelle Bande Dessinée
présentée à l'International Bande Dessinée Society Conference, Université de Leicester

Par Dominique Le Duc
Université de Brighton

Since the nineties, independent houses (Atrabile, L'Association, Ego comme X...) have grown alongside the mainstream production of comic books and opened new doors to the literary adaptations or autobiographical work of artists such as Boilet, Baudoin, David B., Fabrice Neaud... Seminal in this nouvelle bande dessinée are the exploration of innovative stylistic and narrative features - for instance, the unusual publication format and the choice of monochrome (which will affect the aesthetics) or themes set in a contemporaneous context including the everyday life. They appeal to a public who enjoys reading a bande dessinée as it would enjoy a novel or a film (...)

Lire la suite...

Retour en haut de page
Septembre 2002
Mise à jour le 27 septembre 2005

NOUVELLE MANGA DIGITALE
Les créations numériques de Fred Boot

« Yellowbacks 1 » / 600 kilo-octets
D'après l'album Kinderbook de Kan Takahama,
paru au Japon (2002), puis en trois autres langues
« Tsuru Tsuru » / 540 kilo-octets
D'après Tsuru Tsuru de Frédéric Boilet,
une histoire parue au Japon dans Manga Erotics (décembre 2000)
et en France dans Ego comme X nº 8 (janvier 2002)
« l'Épinard de Yukiko » / 1000 kilo-octets
D'après l'album l'Épinard de Yukiko de Frédéric Boilet,
paru au Japon et en France (2001), puis en six autres langues
FRED BOOT ET LA NOUVELLE MANGA DIGITALE
Interview de Fred Boot disponible sur le site de BDnews.net
Retour en haut de page
Avril 2002
Mise à jour le 24 août 2007


(« À propos de la Nouvelle Manga »)
Commentaire en japonais de la mangaka Kan Takahama

Retour en haut de page
Octobre et novembre 2001
Mise à jour le 24 février 2006

LE BILAN DE L'ÉVÉNEMENT
Entretien avec Frédéric Boilet, propos recueillis par Julien Bastide

 
JB -  Comment est né le terme Nouvelle Manga ? Tu expliques dans le manifeste que ce terme a d'abord été utilisé pour définir tes propres histoires publiées au Japon. Qui en est donc l'auteur ?

FB - C'est Kiyoshi Kusumi, ex-rédacteur en chef de Comickers, actuellement rédacteur en chef de Bijutsu Techô (le mensuel d'art de référence au Japon), qui est à l'origine du terme. Au dos du bandeau d'Une belle manga d'amour (mon album sorti au Japon en 1999, rassemblant histoires courtes, illustrations et la traduction-adaptation de Demi-tour), il avait rédigé : "Manga Nouvelle Vague no tanjô !" ("Naissance de la Manga Nouvelle Vague !"). Pour lui, il s'agissait de résumer en quelques mots ce que lecteurs et professionnels japonais ressentaient au sujet de mon travail : depuis mes premières parutions deux ans plus tôt, mes histoires n'étaient perçues ni comme de la BD ni comme de la manga, mais plutôt comme une bande dessinée intermédiaire au graphisme proche de celui de la BD mais qui se lit presque comme de la manga, et dont les thèmes et le ton rappellent le cinéma français (...)

 
Lire la suite...
 
LE BILAN DE L'ÉVÉNEMENT
Le texte de cet entretien et un dossier complet sur Frédéric Boilet et
l'Épinard de Yukiko sont également disponibles sur AnimeLand.com
Retour en haut de page
Décembre 2001

LES PHOTOS DE L'ÉVÉNEMENT

Retour en haut de page
Septembre 2001
Mise à jour le 24 février 2006

L'ÉVÉNEMENT NOUVELLE MANGA
Le programme

L'Événement Nouvelle Manga (Nouvelle Manga Sengen) s'est déroulé du 29 septembre au 14 octobre 2001 à Tôkyô. Situé dans les vieux quartiers de Yanaka et d'Ueno, et dans le cadre du festival artistique art-Link 2001, l'événement a accueilli des auteurs japonais et français, et s'est articulé autour de quatre expositions et d'une performance (...)

Lire la suite...

Retour en haut de page
Août 2001
Mise à jour le 24 février 2006

MANIFESTE DE LA NOUVELLE MANGA
Le texte intégral, par Frédéric Boilet

La bande dessinée japonaise accorde une importance particulière à l'histoire (ampleur des récits, variété des thèmes) et surtout à la narration (sa fluidité, sa technique pour suggérer les sensations, les sentiments). Au Japon, devient mangaka celui qui, avant tout, a envie de raconter des histoires, au contraire de la France où les auteurs de BD viennent à ce métier le plus souvent par goût du dessin (...)

Lire la suite...

Retour en haut de page