.
Dernière mise à jour : 19 novembre 2013
Sur
Bibliographie - 19 novembre 2013
Dernières parutions
286 jours (France) - 18 octobre 2013
Tôkyô est mon jardin / Nouvelle édition (France) - 22 novembre 2011
Coffret Love Hotel / Tôkyô est mon jardin (France) - 22 novembre 2011
Vivi des Vosges (France) - 23 septembre 2011
Bordel Japon (France) - 22 avril 2011
Demi-tour 2.0 (France) - 22 septembre 2010
Le Rayon vert (France) - 27 juin 2009
Sur internet
Facebook - 16 octobre 2013
Dans la presse
Papiers Nickelés nº 28 (France) - 22 avril 2011
Expositions, événements, salons
Japan Touch, 15e édition (France) - 19 novembre 2013
La Maison commune (France) - 31 août 2011
L'Automne d'Aurélia Aurita et Frédéric Boilet (France) - 22 novembre 2011
  Dernières parutions :
286 jours (France)
À paraître le 7 janvier 2014 aux Impressions Nouvelles

Un roman photographique par Frédéric Boilet et Laia Canada

Présentation de l'éditeur :
« De Pétrarque à André Breton, l'amour fou n'a jamais cessé de redéfinir l'imaginaire du couple. 286 jours s'inscrit dans cette grande lignée, tout en la renouvelant de fa├žon brûlante et radicale. Car ici la rencontre entre l'homme et la femme prend la forme d'une œuvre à quatre mains où les désirs, les voix et les regards s'échangent et se confondent, pour finalement se heurter et se disjoindre. C'est le journal croisé d'une passion amoureuse et sexuelle, aussi brève qu'intense, photographiée en même temps qu'elle se vit. 286 jours explore un nouveau langage pour faire ressentir tous les moments et toutes les nuances de l'intimité d'une relation. Cru, sensuel, bouleversant, 286 jours déborde tous les genres, comme si le regard croisé des amants brouillait jusqu'aux limites de soi et du monde.
286 jours est l'aboutissement d'une démarche commencée par Frédéric Boilet il y a vingt-cinq ans avec 36 15 Alexia et prolongée il y a douze ans avec l'Épinard de Yukiko, sur le théme du désir, du sentiment amoureux, du don réciproque entre l'artiste et son modéle. C'est la chronique sur le vif de l'histoire d'amour vécue avec Laia Canada, une jeune artiste espagnole, de la premiére rencontre à la séparation, de la passion érotique des premiers jours aux derniéres crises de larmes. C'est un film de papier, un reportage en caméra subjective, un journal photographique trés intime où le regard de l'homme et celui de la femme ne cessent de s'échanger, jusqu'à parfois se confondre. C'est aussi une déchirante déclaration d'amour où chaque lectrice, chaque lecteur retrouvera quelque chose de ce qu'il a vécu ou de ce qu'il aurait aimé vivre. Avec une audace un peu folle, 286 jours cherche à saisir l'impossible : le bonheur de l'instant, la fièvre des corps, la fragilité de la relation et finalement son mystère. Si le livre est cru, il est surtout d'une infinie délicatesse, au-delà de l'impudeur, et d'une invention formelle qui ne cesse de surprendre. »

Mise en ligne le 18 octobre 2013 :
Des extraits, des vidéos et d'exceptionnelles contreparties en échange de vos contributions
sur la page d'appel à financement participatif de KissKissBankBank
Mise à jour le 16 octobre 2013 :
Toute l'actualité, des extraits et documents inédits sur la page Facebook dédiée à l'ouvrage.
Mise à jour le 16 octobre 2013 :
Lire la présentation et un extrait sur le site des Impressions Nouvelles
Retour en haut de page
Tôkyô est mon jardin (France)
Paru le 30 novembre 2011 chez Ego comme X

Nouvelle édition de l'ouvrage de Frédéric Boilet, Benoît Peeters et Jirô Taniguchi !

Scénario : Benoît Peeters et Frédéric Boilet
Dessins : Frédéric Boilet
Trames grises : Jirô Taniguchi

Initialement paru en 1997 en français chez Casterman, en 1998 en japonais chez Kôrinsha puis en deux autres langues, Tôkyô est mon jardin reparaîtra le 30 novembre 2011 chez Ego comme X.

Mise à jour le 22 novembre 2011 :
Présentation, couverture, extrait et commentaires de la presse sur le site des éditions Ego comme X
Retour en haut de page
Coffret Love Hotel / Tôkyô est mon jardin (France)
Paru le 30 novembre 2011 chez Ego comme X

Love Hotel et Tôkyô est mon jardin enfin réunis !

Respectivement parus en 1993 et 1997 chez Casterman, Love Hotel et Tôkyô est mon jardin étaient conçus comme un dyptique. En 2011, les éditions Ego comme X réunissent enfin les deux ouvrages en un coffret.

Mise à jour le 22 novembre 2011 :
Présentation, extrait et commentaires de la presse sur le site des éditions Ego comme X
Retour en haut de page
Vivi des Vosges (France)
Paru le 8 septembre 2011 aux Impressions Nouvelles

L'histoire vraie de vraie de Victorine des Vosges, l'enfant sauvage qui ne voulait pas porter de culotte !

Scénario et couleurs : Aurélia Aurita et Frédéric Boilet
Dessins : Aurélia Aurita

« Vivi, elle habite dans un terrier, comme les renards. Un jour, les chasseurs l'attrapent et l'emmènent en prison, et puis chez une maman. La maman veut lui mettre la culotte, mais Vivi veut pas. »

« Vivi, elle vit dans la forêt. C'est normal qu'elle s'en fiche qu'on voie sa nénette ! »
Mona

« Si Vivi accepte de mettre la culotte, c'est parce que la maman elle était désespérée. »
Yves-Marie

« Ah oui, c'est les renards qui ont un terrier, et puis les lapins, et puis les blaireaux. »
Yaël

« C'est quoi un blaireau ? »
Denis

« Ben c'est noir. Non, gris ! Non, gris et noir ! »
Christophe

Mise à jour le 9 août 2011 : Voir la couverture
Mise à jour le 23 septembre 2011 :
Présentation, extrait et commentaires de la presse sur le site des Impressions Nouvelles
Retour en haut de page
Bordel Japon (France)
Paru le 7 avril 2011

Présentation de l'éditeur :
« Un numéro de la revue Bordel sorti en avril, mois des cerisiers en fleurs (sakura). C'est ainsi qu'est née l'idée de solliciter des écrivains sur le Japon. Pour sa littérature, son cinéma, son histoire et ses traditions, pour sa modernité et ses avant-gardes technologiques et culturelles. »

Avec la participation de (par ordre alphabétique) :
Chloé Alifax, Jérôme Attal, Charles Berberian, Frédéric Boilet, Sylvie Bourgeois, Thomas Bouvatier, Caroline Bravo, Emma Cosso-Merad, Erwan Denis, Audrey Deschamps, Fabrice Gaignault, Jules Gassot, Alexandra Geyser, Ronan Girre, Gaudéric Grauby-Vermeil, Nicolas Grenier, Roland Jaccard, Arnaud Le Guilcher, Stefan Liberski, Alexandre et Timothée Macé Dubois, Bénédicte Martin, Céline Navarre, Charles Nemes, Denis Parent, Éric Puech, Tristan Ranx, Julien Ribot, Anna Rozen, Ati Safavi, Fanny Salmeron, Renaud Santa Maria, Marie Simon, Philippe Sohier, Vaan Punk, Christine Van de Putte, Sophie Varin, Pierre Vavasseur

Mise en ligne le 22 avril 2011 : Le site de Stéphane Million Éditeur
Retour en haut de page
Demi-tour 2.0 (France)
Paru le 17 septembre 2010 dans la collection Roman Aire Libre

La version japonaise de Demi-tour, enfin en français !

Présentation de l'éditeur :
« Dimanche 7 mai 1995, peu avant vingt heures. La France entière retient son souffle, les yeux rivés sur le petit écran, pour découvrir le visage du nouveau président de la République. Mais cette nuit, joie et déception mêlées, n'est pas une nuit comme les autres. Des couples se font et se défont au rythme des rencontres et du hasard. Ainsi, Misato, dix-neuf ans, encore vierge, va-t-elle croiser la route de Joachim, un homme du double de son âge, un peu las de ses nombreuses liaisons. Dans le cadre morne et banal de la gare de Dijon se joue alors une singulière petite musique de nuit, délicate et amusante, magique et envoûtante.
Initialement paru en 1997 dans la collection Aire libre,
Demi-tour, de Frédéric Boilet, Benoît Peeters et Emmanuel Guibert, paraissait deux ans plus tard au Japon dans une version sensiblement modifiée. Demi-tour 2.0 est le titre français de cette nouvelle version. »

« Voici en tout cas un petit chef-d'œuvre où l'humour, l'actualité,
le sentiment amoureux, le récit moderne multipiste font bon ménage,
soutenus par un dessin superbe de Frédéric Boilet.
»
Lire

Mise à jour le 22 septembre 2010 : Voir la couverture
Mise à jour le 4 mai 2010 : Voir des images
Retour en haut de page
Le Rayon vert (France)
Paru fin août 2009 aux Impressions Nouvelles

Nouvelle édition entièrement restaurée, complétée de documents inédits.

Présentation de l'éditeur :
« Un homme en quête de son passé, à la recherche d'un rêve d'enfant ; deux jeunes femmes curieuses et volontaires ; un violoncelliste, poète et serein, un peu fou ; l'astronome résident du Pic du Midi, mystérieux, clairvoyant ; tous convergent, parfois sans le savoir, vers l'aube rare et matinale du rayon vert. « C'est que ce rayon, dit Jules Verne, a pour vertu de faire que celui qui l'a vu ne peut plus se tromper sur les choses de sentiment ; c'est que son apparition détruit illusions et mensonges ; c'est que celui qui a été assez heureux pour l'apercevoir une fois, voit clair dans son cœur et dans celui des autres. »
En 1985, alors jeune auteur de 25 ans, Frédéric Boilet a déjà publié deux ouvrages chez Bayard-Presse et Glénat. Il choisit de rompre résolument avec cette première époque et réalise
le Rayon vert, paru en 1987 chez Magic Strip. Il y expérimente une méthode de travail qui est encore la sienne aujourd'hui, entre reportage de terrain, autobiographie et fiction, et pour laquelle il recourt à la photo et à la vidéo : l'ouvrage, très remarqué, marquera un tournant dans sa carrière. »

« Avec le Rayon vert, Boilet réalise un travail véritablement personnel, hors contraintes, hors commande,
une recherche et la découverte peut-être d'un style.
»
Les Cahiers de la Bande Dessinée

« Dans ce scénario au découpage absolument extraordinaire,
on ne trouve pas moins de trois histoires étroitement mêlées, qui finalement se fonderont en une seule
[...] L'auteur de ce
Rayon vert de haute tenue est lorrain, et s'appelle Frédéric Boilet.
Il n'a que vingt-sept ans. Retenez son nom : il ira loin.
»
Spirou

« Quête initiatique, échafaudage hitchcockien et reportage de terrain tout à la fois,
ce conte cruel révèle une étonnante maîtrise de la part d'un quasi-débutant.
»
Télérama

« L'ingéniosité de la narration et du découpage ménage le suspense jusqu'au bout.
L'humour des dialogues et la psychologie des personnages sonnent juste.
Les citations empruntées à Charles Baudelaire et à Jules Verne servent le récit sans artifice.
Enfin, les ambiances et les lieux ont été merveilleusement bien choisis. Pas l'ombre d'une fausse note.
Un plaisir rare pour tous ceux qui ont envie de lire neuf.
»
L'Année de la Bande Dessinée 87/88

Mise en ligne le 27 juin 2009 : Voir la couverture
Mise en ligne le 27 juin 2009 :
Lire la présentation et un extrait sur le site des Impressions Nouvelles
Retour en haut de page
  Sur internet :
Facebook

Frédéric Boilet est désormais sur Facebook.

Mise à jour le 16 octobre 2013 :
La plus récente actualité de Frédéric Boilet, des documents inédits, des photographies
sur la page personnelle de l'auteur.
Retour en haut de page
  Dans la presse :
Papiers Nickelés nº 28, 1er trimestre 2011 (France)
Paru en avril 2011

Frédéric Boilet a refait demi-tour
Article en français de Bruno Duval (2 pages) autour du Rayon vert, Demi-tour et Demi-tour 2.0 dans le trimestriel Papiers Nickelés nº 28.

Papiers Nickelés nº 28, 1er trimestre 2011
Mise en ligne le 22 avril 2011 : Le site de Papiers Nickelés
Retour en haut de page
  Expositions, événements, salons :
Japan Touch, 15e édition (France)
Les 30 novembre et 1er décembre 2013
Parc des expositions Eurexpo Lyon Chassieu
Boulevard de l'Europe
69680 Chassieu

Frédéric Boilet est l'un des invités de la 15e édition de la Japan Touch de Lyon, qui se déroulera le 30 novembre et 1er décembre prochain au Parc des Expositions Eurexpo de Lyon Chassieu.

Mise en ligne le 19 novembre 2013 : Toutes les informations sur le site du festival
Retour en haut de page
La Maison commune, 12 dessinateurs, 12 pièces, 1 jardin (France)
Du 15 septembre au 30 octobre 2011
Ancienne usine Alstom
50 rue Oberlin
54000 Nancy

Extrait du dossier de presse :
« À Nancy, douze dessinateurs investissent l'ancienne usine Alstom pour y construire une maison. Chacun est en charge d'une pièce qu'il a choisie. Voici la liste de ces dessinateurs et des pièces qu'ils illustrent :
Diego Aranega : Atelier/Bureau
Baru : Cuisine
Frédérique Bertrand : Salle de bain
Frédéric Boilet : Chambre de ryokan
Sylvie Bessard : Véranda
Romain Dutreix : Grenier
Jochen Gerner : Bibliothèque
Yan Lindingre : Salon/Bar
Rémi Malingrëy : Salle à manger
Jean-Marc Mathis : Cour extérieure
Nicolas Moog : Toilettes
Lefred Thouron : Garage
»

Mise en ligne le 31 août 2011 :
Dossier de presse complet, affiche et actualité de l'exposition
sur le blog de La Maison Commune
Retour en haut de page
L'Automne d'Aurélia Aurita et Frédéric Boilet (France, Belgique)

Samedi 17 septembre 2011
Fnac Nancy
2, avenue Foch
54000 Nancy
France
 
 
Samedi 1er octobre 2011, de 16h00 à 18h00
Librairie Kléber
1, rue des Francs Bourgeois
67000 Strasbourg
France
Tél : 03 88 15 78 88
 
 
Samedi 8 et dimanche 9 octobre 2011
22e Festival International de Géographie
88107 Saint-Dié-des-Vosges
France
 
 
Vendredi 4 novembre 2011, de 16h00 à 18h00
Librairie Brüsel
Boulevard Anspach 100
1000 Bruxelles
Belgique
Tél : 02 511 08 09
 
 
Samedi 26 et dimanche 27 novembre 2011
22e Salon du Livre
Parc des expositions
63000 Colmar
France
 

À l'occasion de la parution de Vivi des Vosges aux Impressions Nouvelles, Aurélia Aurita et Frédéric Boilet dédicaceront leurs ouvrages à Nancy, Strasbourg, Saint-Dié-des-Vosges, Bruxelles et Colmar.

Mise à jour le 9 août 2011 : Voir la couverture
Mise à jour le 23 septembre 2011 :
Présentation, extrait et commentaires de la presse sur le site des Impressions Nouvelles
Mise en ligne le 3 octobre 2011 :
Diaporama de la dédicace à Strasbourg sur Flickr.com (photos Bart Kootstra)
Retour en haut de page